Skip to main content
  • Home
  • Nieuws
  • Les travailleurs transfrontaliers sont incontournables !
Les Français qui travaillent en Flandre
  • 22/03/2020

Les travailleurs transfrontaliers sont incontournables !

Ce vendredi 20 mars, le gouvernement fédéral a décidé de fermer toutes les frontières belges aux déplacements non essentiels. Des contrôles de police sont également organisés aux postes-frontières. Voka, la Chambre de commerce de Flandre occidentale, soutient cette mesure tout en soulignant que tous les déplacements transfrontaliers essentiels sont et demeurent néanmoins autorisés. Les Français qui travaillent en Flandre occidentale sont incontournables pour continuer à faire tourner notre économie.

“Nos entreprises doivent continuer autant que possible à tourner, tout en respectant évidemment les règles fixées par le gouvernement”, déclare Bert Mons, Directeur général de Voka West-Vlaanderen. Aussi est-il important que les travailleurs français puissent entrer dans le pays et que nos entreprises puissent continuer à exporter leurs produits ainsi qu’à importer des matières premières. Les travailleurs français actifs dans nos entreprises doivent avoir deux attestations en permanence sur eux, qui prouvent qu’ils se rendent effectivement à leur travail en Flandre occidentale.”

Un Français qui vient travailler en Belgique doit être muni d’une ‘attestation de déplacement dérogatoire’ (qu’il doit remplir lui-même) ainsi que d’un ‘justificatif de déplacement professionnel’ (à faire remplir par son employeur). Ces deux documents sont mis à disposition par le gouvernement français. “En Flandre occidentale, nos entreprises ont plus que besoin de leurs travailleurs français.

Il s’agit notamment de Français qui viennent travailler chaque jour dans nos entreprises alimentaires, des opérateurs techniques qui travaillent dans différents secteurs, etc. Ceux-ci participent chaque jour à la production et à la fabrication de produits essentiels et contribuent à leur disponibilité sur le marché. Il faut qu’ils puissent continuer à se déplacer”, insiste Bert Mons.

Enfin, Voka West-Vlaanderen souligne également que la fermeture des frontières du pays n’entravera aucunement le transport transfrontalier des marchandises.

Contactpersoon

Bert Mons

Gedelegeerd bestuurder

Proximus
Gosselin
Welt white paper